Carlu Rocchi album complet

carlu rocchi

 

 

  • 01. – U Trenu Di Bastia
  • 02. – Ritornu
  • 03.  – U Mio Mulinu
  • 04. – Mi Sbagliavi
  • 05. – Per Te
  • 06. – A Falata Di Ficaghjola
  • 07.  – Amicu Mulateru
  • 08. – Caru Sumeru
  • 09.  – Spunta U Sole In Bastia
  • 10.  – Sona L’Ave Maria Corsa
  • 11. – U Campanile Di San’ Ghjuvà
  • 12. – Cor’ Di Pantera
  • 13. – Cose Morte
  • 14. – Minicola
  • 15. – U Lamentu Di Fasgianu
  • 16. – Cun Voi O Madamicella
  • 17. – Un Songe Avant L’Aurore
  • 18. – Trenta Trè
  • 19- A Chjesa Abbandunata
  • 20.  – U Pastore
  • 21. – Ô Corsu
  • 22.  – Tango Di Furiani
  • 23. – A Vignulella
  • 24. – Bongiornu Madamicella
  • 25.  – D’Aiacciu A Bastia
  • 26.  – Ziu Dume
  • 27. – U Corsu
  • 28.  – Serenata A Te Maria
Publicités

O ciucciarella – Antoine Ciosi / Maryse Nicolaï –

téléchargement

 

O ciucciarella
Nun sai quantu t’adoru
Le to bellezze
Le to cullane d’oru
Ciucciarella inzuccarata
Quantu hè longa sta nuttata
Fà la ninna fà la nanna
U to babbu hè à la campagna

Cullà ne vogliu
Quassù per sse cullette
Ci sò le capre
Le muvre è le cervette
Quassù sò li trè cuniglii
Corri tù, sè tù ti piglii
Fà la ninna fà la nanna
U to babbu hè à la campagna

Trovu aghju un nidu
Nentru c’era duie ove
Sò statu à vede
L’acellu chì le cova
Era un nidu di culomba
È trè volte l’aghju trova
O culomba cullerata
Cusì longa sta nuttata

So statu à l’ortu
Stamane di bon’ora
Ciucciu nun c’era
Chì era andatu à la scola
Tuttu era per vede à tene
O màzzulu di viole
Fà la ninna fà la nanna
U to babbu hè à la campagna

Zifulà puru
È mughja o tramuntana
Filgu lu linu
È carmingu la lana
Fattu t’aghju lu mantellu
È guarnitu la suttana
Lu to mantellu fatatu
Tutt’intornu riccamatu

Moltifao

MOLTIFAO.jpg

La création du premier hameau remonte au xve siècle.

Il fut fondé par des habitants venus de Sepula, l’ancien village abandonné, construit sur les flancs du sommet d’A Cima Di Modicu.

Son église, Santa Maria, était occupée par le prête Domenico Giorgetti de Venacu.

Deux hameaux étaient placés sous sa protection: Sepula et Cheta.
Les habitants produisaient du lin, de l’orge et du blé, cultivaient la vigne et élevaient des bêtes.
Actuellement, il ne reste que des ruines de cet habitat construit à flanc de colline.

On peut remarquer que les maisons étaient construites en schiste, avec des murs épais et de petites ouvertures.

Sepula aurait été abandonné au début du xviiie siècle. L’exode vers Moltifao aurait commencé à partir de 1702 pour se finir en 1707

 

Sepula : Sepula, l’ancien village abandonné construit sur les flancs du sommet d’a Cima di Modicu. Son église Santa Maria était occupée par le prêtre Domenico Giorgetti de Venaco.

Cascade du Voile de la Mariée Bocognano

La légende du voile de la mariée

Dans un autre temps, un homme riche aimait une jeune fille sans le sou.

Le père de celle-ci était contre cette union.

En dépit de cette opposition ils s’unirent pour le pire et le meilleur.

Le père révolté par l’insoumission de sa fille, fit irruption dans la chapelle ou se célébrait l’union, pour tuer ce gendre inacceptable.

La jeune fille en s’enfuyant avec son mari tomba de la montagne.

Son voile blanc, d’après les on-dit se serait accroché le long de la paroi rocheuse.

Depuis lors à l’endroit même de sa chute, il y a une cascade qui porte le nom de « Voile de la mariée ».

%d blogueurs aiment cette page :