Bains de Puzzichello

LES BAINS DE PUZZICHELLO : UN PATRIMOINE ANCIEN ET DE QUALITE

995_001 (1).jpg

La source de Puzzichellu semble être connue depuis longtemps.

Dans son examen des eaux minérales sulfureuses de Puzzichello publié en 1842, Loetscher mentionne, lors des premiers travaux de captage, des monnaies anciennes, des débris d’armes ainsi que des conduits « d’origine fort ancienne« .

En 1986, lors d’une étude hydrogéologique du secteur par le BRGM, une tranchée a été effectuée à l’arrière de l’établissement et des infrastructures, jusque-là inconnues, ont été découvertes : 2 bassins rudimentaires enterrés et des venues d’eau canalisées par des drains en brique rouge.

Loetscher attribue ces vestiges aux romains, la ville antique d’Aléria étant située à une dizaine de kilomètres. Il est cependant, à ce jour, tout à fait impossible de certifier l’origine antique de ces vestiges. Une étude et des fouilles archéologiques seraient indispensables pour le confirmer.

La source a acquis une certaine renommée dans la deuxième moitié du XVllle siècle mais principalement pour la guérison d’animaux. Ce n’est qu’à la fin de ce siècle que l’abbé Pantalacci, curé de Vivario, fait les premiers essais thérapeutiques de ces eaux sur ces concitoyens et en 1838, le Dr Vannucci de Corte fait les premières statistiques sur les effets de ces eaux. La renommée de ses eaux en est confirmée.

A cette époque, la source appartient au Département. Celui-ci la concède avec les terrains environnants à M. Filippini de Corte.

C’est ainsi que les premiers travaux sont entrepris aux alentours de 1840. En 1841, 600 baigneurs ont fréquenté les bains.

En 1842, Loetscher décrit l’établissement thermal comme un « vaste bâtiment avec un grand nombre de cabinets à bains » et à proximité, des piscines dans lesquelles plusieurs personnes peuvent se baigner. Sur le plateau, au-dessus des thermes, une maison d’habitation est également construite. L’établissement thermal n’attendait que la nomination d’un médecin inspecteur pour prospérer.

 

 

wp-1466296762833.jpeg

Une autre vue de l’établissement thermal de Puzzichello dans les années 1900

Peu de documents ont été retrouvés pendant la période de prospérité de l’établissement. Il semblerait que la source n’a pas fait l’objet d’une demande d’autorisation d’exploiter, même lors des demandes innombrables de la fin du XIXe siècle.

Ce n’est qu’en 1931, dans son ouvrage sur la Corse touristique, climatique et thermaleque le Dr Pascal Zuccarelli fait une nouvelle description du site. A cette époque, la route pour accéder aux thermes est peu praticable. Un hôtel se trouve sur le plateau (probablement à la place de la maison) et l’établissement thermal est composé de 17 baignoires en briques vernissées, d’une piscine et d’un local pour l’emploi des boues. Le captage semble naturel : « l’eau arrive sans perte et sans infiltration jusqu’à l’endroit où on la recueille« . Il décrit également 4 sources :

  • 2 près de la rivière, à gauche de l’établissement avec un débit faible
  • 2 autres émergences situées dans un même plan à 1 m l’une de l’autre avec un débit avoisinant les 15 000 I/j

En 1934, un rapport du service des Mines décrit une eau à 17°C et avec un débit de 12 l/min. Le captage des deux sources est situé dans l’établissement mais est inaccessible. Il existe également un troisième captage, à l’extérieur de l’établissement, avec un débit de 2 l/min. L’eau y est utilisée sous forme de boues qui, appliquées sur les plaies, guérissent les maladies de peau. A cette époque, l’exploitant est M. Adriani Louis de Corte.

 

287_001.jpg

Vue de l’établissement thermal de Puzzichello vers 1900

 

Le 4 juillet 1986, le Département obtient l’autorisation d’exploiter le forage « Elise » par arrêté ministériel. Toutefois, en raison de l’absence d’exploitation de cette ressource et de contrôle sanitaire associé, cette autorisation est aujourd’hui caduque.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :