Palneca Rue Santoni en  1952 

Dépendant de Ciamannacce jusqu’au début du xixe siècle, Palneca aurait été fondée par deux frères nommés Bartolo et Santu qui engendrèrent les deux noms de familles du village, Bartoli et Santoni. Deux quartiers du village portent d’ailleurs leurs noms, « Bartolu » et « i Santoni ».

Palneca est le village où le curé Carlo Giovanni Bartoli fut exécuté pour avoir dissimulé chez lui l’arsenal des insurgés corses après la conquête de l’île par Louis XV.

Le légendaire bandit Joseph Bartoli est mort mystérieusement au maquis, en 1931, après y avoir fait régner la terreur dans la région pendant des années.

Publicités