Santo Pietro di Tenda ,L’Eglise Saint Jean l’Evangéliste

cpa-santo-pietro-di-tenda-eglise

L’Eglise Saint Jean l’Evangéliste :

Saint Jean L’Evangéliste est l’église paroissiale. La tradition veut qu’elle ait été construite sur l’emplacement d’une ancienne chapelle devenue trop petite pour accueillir les fidèles. Selon les archives sa construction remonterait au 16°  siècle. La date de 1784 inscrite sur la voûte, serait la date de la fin du gros œuvre. L’Eglise de Saint Jean l’Evangéliste fait partie des 5 plus grandes églises de Corse. Ses dimensions se rapprochent de celles d’une cathédrale puisqu’elle mesure 38 mètres de long sur 17 mètres de large et sa hauteur avoisine les 23 mètres.

L’intérieur est composé de 6 chapelles latérales qui n’ont pas toutes été terminées. Le chœur est richement orné de peintures en trompe l’œil représentant Saint Pierre avec les clés.

Cette église à été consacrée le 09 août 1955.

La fête patronale est célébrée le 27 décembre, jour de la Saint Jean.

L’ensemble baroque, comprend l’église Saint Jean l’Evangeliste et l’Oratoire Santa Croce. Ils sont inscrits à l’inventaire des monuments historiques depuis le 2 août 1990. Ils sont en cours de restauration. Les travaux ont débuté en juin 2009 avec la restauration des toitures et le traitement de l’humidité.

Publicités

Église Saint-Michel de Murato

San Michele est une petite église d’architecture romane, l’une des plus belles de Corse.

Datée du milieu du xiie siècle sans doute vers 1140, elle a été consacrée vers 1280.

Elle fut édifiée alors que la Corse était gouvernée par Pise.

Son style typiquement pisan, polychrome (bicolore), reconnaissable par l’alternance de pierres de couleurs verte (serpentine) et blanche (calcaire), assemblées en dessinant irrégulièrement des damiers et des zébrures, est semblable aux prestigieux édifices de Pise (tour, cathédrale et baptistère) et à de nombreuses églises de Toscane.

Mais elle en diffère, notamment par sa taille beaucoup plus petite, comme la plupart des édifices insulaires pisans qui ne sont que des chapelles ou de petites églises.

L’édifice est classé au titre des monuments historiques1 depuis 1840

st michel murato.jpg.