MOROSAGLIA –  le Couvent en 1916

Merusaglia u mio paese,

Cintu d’alte muntagne è conca di sulane,
‘Nduve lu sole lascia, azziccatiu à i fiumi
Falati da quassù, i so più belli lumi
Chi ghjòcanu à l’ochjate à l’ora di la mane.

Morosaglia, mon village

 (Gouverneur Colombani Ignace) :

Entouré de hautes montagnes, amphithéâtre d’adrets, où le soleil laisse, accroché aux rivières
descendues de là-haut, ses plus belles lumières qui jettent des œillades aux heures du matin
Publicités